top of page

Sexe hard avec une Beurette mature


MILF Beurette pour rencontre sexe.
Beurette Cougar en manque de sexe.

Généralement j'arrive toujours deux heures avant la fermeture de la salle de sports mais ce soir il y avait un monde fou au magasin alors je suis sortie en retard.

J'ai 50 ans, je suis ce qu’on appelle une Beurette mature et je souhaite me maintenir le plus longtemps possible en forme, les cours de fitness me permette d'évacuer le stress et sont extra pour affiner mon corps et le rendre plus ferme notamment mes gros seins qui sont encore bien bandants. Personne à l'accueil je fonce aux vestiaires pour me changer et me dirige dans la salle de fitness qui est vide. J'avance encore vers une autre salle où je tombe nez à nez avec un coach sportif.


- les cours ont été suspendu plus tôt, une équipe de l'entretien doit réparer les baies vitrées... Vous n'avez pas été prévenue Karima ?


- non je n'ai rien reçu… merci Chris dans ce cas je vais rentrer.


Le coach lève les yeux vers moi puis me lance d'un air sympa :


- l'équipe d'entretien n'arrivera pas avant une bonne heure pourquoi ne pas profiter du jacuzzi si cela vous tente, les derniers clients viennent de partir, profitez-en le temps que je range le matériel et que je ferme les salles.


Depuis le temps que je fréquente ce club de remise en forme Chris a toujours été aux petits soins pour moi, ses regards admiratifs ne m'échappent pas je pense qu’il aime bien les beurettes et surtout les MILF, cependant j'évite de l'encourager car je sais qu'il sort avec Cindy une jeune blonde qui s'occupe de l'accueil et je déteste les problèmes.


Je viens de passer une journée harassante alors l'idée de me glisser dans un bain à remous relaxant me fait frissonner d'envie. C'est tellement alléchant que je me laisse convaincre par ce jeune coach au sourire désarmant. Je le suis jusqu'au spa, une fois la porte fermée, je me rends compte que je n'ai pas de maillot mais pourquoi s'en soucier puisque je suis seule ?


J'attrape un peignoir en éponge sur l'étagère, vérifie la température de l'eau en me réjouissant à l'avance de cette opportunité. Le grand miroir du mur me renvoie l'image d'une femme brune, au teint halé, aux cheveux longs, au doux visage et aux formes épanouies. Je prends conscience à cet instant de ma nudité et fixe mes hanches rondes et sensuelles pour remonter sur mes gros seins pleins et ferme dont les mamelons se durcissent naturellement. Je possède une forte poitrine très sensible et j'aime qu'on les caresse amoureusement. Finalement je suis encore bonne pour une beurette mature !


Lentement j'entre dans l'eau délicieusement parfumée à la température parfaite. Mon corps tout entier se régale des bulles du bain bouillonnant. Quelle extase de profiter ainsi, je pose ma nuque sur le coussinet du rebord et je ferme les yeux afin de profiter pleinement de cet instant. Pas pressée de rentrer chez moi personne ne m'attend, je suis divorcée et célibataire depuis deux mois.


Un claquement de porte me ramène à la réalité, Chris le jeune coach sportif me fait signe mais je n'entends rien alors il se rapproche de moi et je me glisse plus profondément dans l'eau pour cacher ma nudité. C'est marrant mais secrètement j'ai toujours trouvé ce grand blond musclé super attirant. Sa musculature parfaite moulée dans un tee-shirt ultra serré me fait rêver et parfois il m'arrive de m'imaginer en train de me taper un petit jeune malgré mon âge. C'est sûrement mon petit côté "mature coquine" qui refait surface.


Les joues roses d'avoir à l'esprit des pensées sexuelles à l'égard de ce charmant jeune homme je le regarde s'approcher l'oeil interrogateur. Ses yeux dévorent mes épaules dénudées tandis qu'il cherche à mater mes gros seins masqués grâce aux remous de l'eau. Il se rapproche de plus en plus près et lance :


- c'est difficile de résister à l'envie de vous rejoindre, je peux vous avouez que mon plus grand fantasme est de faire l’amour avec une femme beurette et mature.


Sa bouche humide et son regard insistant sont un appel à un moment sexe bien hard. J'aimerais avoir le courage de résister à la tentation mais l'idée qu'il me rejoigne fait durcir d'envie mes gros mamelons. Après un long soupir je lui souris et répond d'un ton audacieux :


- tu devrais tester l'eau elle est délicieuse, viens tu vas te régaler.


Des lueurs dorées s'allument alors dans ses yeux pendant qu'avec des gestes rapides il se dépouille de tous ses vêtements sous mon regard qui le couve. Je ne perds pas une miette de ce fabuleux spectacle. En enjambant le rebord il n'arrive pas à cacher son énorme érection. Son corps jeune et robuste me donne l'eau à la bouche. Il se cale juste en face de moi un sourire d'aise sur le visage, j'en profite pour faire émerger de l'eau mes gros seins lourds pour lui en foutre plein la vue. Il se rapproche de moi c'est ce que je voulais. Il m'assure qu'il a fermé la porte à double tours pour qu’on ne soit pas dérangés. Sa main glisse sur ma nuque et son torse vient s'appuyer sur mes seins pendant que sa bouche se pose sur la mienne. Il fourre sa langue entre mes lèvres et je m'abandonne à ce baiser le corps en éveil mais encore légèrement engourdie par l'eau chaude. Je me soulève doucement permettant à Chris de venir me léchouiller les mamelles. Hum c'est trop bon cette façon qu'il a de me titiller les bouts en les aspirant très fort.


Mon bas ventre montre des signes d'excitation. Nous continuons à nous embrasser pendant que Chris guide ma main sur sa queue d'une belle longueur. Avide de ce corps tout jeune je m'empare de sa bite et je ne peux m'empêcher d'aller soupeser au passage ses couilles arrondies par le sperme pour vérifier qu'elles sont bien pleines. Ma caresse ultra coquine lui arrache un râle de bonheur.


- ho oui Karima continue à me caresser les couilles j'adore ça... hum ma petite beurette tout excitée…


Nous continuons à nous peloter dans le jacuzzi, Chris active une petite ouverture qui ainsi permet de vider le petit bassin de moitié découvrant ainsi ma taille fine mes hanches voluptueuses. Le regard de Chris se focalise sur mon minou dont la toison naturellement brune semble le fasciner. Il est vrai qu'on vit dans une époque où la plupart des jeunes femmes ont tendance à s'épiler totalement, or, je suis plutôt pour une chatte bien poilue. Mes lèvres sont charnues et gonflées, et j’adore quand elles entourent la bite quand on me pénètre.


Je tends naturellement ma chatte vers lui car j'ai envie qu'il me lèche, il comprend et me colle contre le bord en m’écartant largement les cuisses. Mes mains se glissent le long de son coup pour l'enlacer pendant que sa bouche se régale de ma mouille abondante. - « Hum Karima, demande-moi de boire ton jus… demande moi de boire à la source de ma beurette trempée de désir ! » Je n’hésite pas, je ne sais pas pourquoi mais en plein action un homme qui m’appelle sa beurette m’excite terriblement. - « Vas-y Chris, bois ta beurette perverse, suce ta petite salope de beurette, lèche ta beurette mature et coquine ! » J’insiste lourdement sur ce terme de beurette qu’il aime tant et à ma plus grande joie, il se met à bander comme un taureau ! Il me lèche comme un chien à grands coups de langue, le bruit de sa bouche m'excite à mort et j'en profite pour saisir sa grosse bite et la branler. Elle doit en prendre du bon temps avec une grosse bite comme celle-là la petite Cindy. Mais ce soir c'est mon tour et j'avoue que je boirais bien une grosse rasade de sperme après ce super cunni.


Super cunni qui m'a fait jouir trop vite, ensuite je me suis ruée sur sa bite. C'était bon de lui faire une vraie gorge profonde tandis que derrière en bruits de fond on pouvait entendre les ouvriers travailler. À tous moments nous aurions pu être découverts et rien que d'y penser j'ai enfoncé encore plus loin la queue de Chris dans le fond de ma gorge tellement le scénario me plaisait.


Chris a commencé à se lâcher totalement et ses coups de reins étaient de plus en plus forts, il m'a agrippé par mes cheveux et a entreprit de me baiser la bouche si fort qu'à plusieurs reprises j'ai cru que j'allais vomir. Quand les veines de sa bite se sont mises à gonfler il a giclé au fond de ma bouche et je me suis fait un plaisir de tout boire car je suis fan de sperme surtout venant d'un petit jeune en pleine forme.


Bien échauffés par ce petit exercice concluant nous sommes passée au plat principal : une baise mémorable, du sexe hard pas seulement dans le vagin mais également dans mon étroit petit cul car il m'a avoué qu'il rêvait de démonter le cul d’une beurette mature comme moi, depuis longtemps. Les genoux et les coudes dans l'eau je me suis faite déchirée ma belle chatte poilue et mon cul étroit, en levrette, offrant ainsi à mon jeune partenaire la vue de mon cul rebondi et de mes gros seins ballotant.


J'ai poussé des gémissements de plaisir quand il a envahi mon vagin tout entier donnant des coups de queues à l'intérieur et j’ai hurler sous la jouissance quand il a déchiré mon petit trou en criant :

- « Tiens Karima ma beurette aussi salope que moi, prends ça. Hum ma grosse cochonne, ma bonne beurette, prends cette grosse bite dans ton joli cul ! » Je me faisais fourrer par un homme ayant moins de la moitié de mon âge, dont la copine travaillait en ce lieu, avec une dizaine d'ouvriers dans la pièce d'à côté qui pouvaient nous entendre jouir comme des animaux et cela me plaisait grave. Il m'a maintenu les fesses à pleines mains pendant qu'il m'enculait et c'était si bon qu'il a dut plaquer sa main sur ma bouche pour qu'on évite de se faire remarquer tant je criais fort. Sa grosse bite m'a torturé l'anus, c'était brûlant et super bon. Nous n'avions pas de capote alors quand il a joui copieusement au fond de mon cul j'ai pu sentir tout son sperme inonder mon trou de toute part.


La salle est en travaux pour une semaine mais à la réouverture j'espère que Chris s'occupera encore de moi…

16 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page